Rouleau de prière

Rouleau de prière

H 1130mm / l 100mm

Etat : trois pièces recollées ; gravure sur bois rehaussée de couleurs rouge, vert, violet.

Le fragment contient des prières appelant la protection des anges, contre le mauvais oeil, contre la mauvaise langue, pour les voyageurs, contre le regard maléfique, suivies d'une bénédiction des prophètes et du sacrifice d'Abraham. Comme sur les phylactères manuscrits, le passage de la Genèse forme des losanges décoratifs comportant un élément cruciforme en leur centre. Les deux images gravées sur ce fragment sont très fréquentes. Un séraphin porte un labarum où est inscrit : « trois fois saint ». Le sacrifice illustre le moment où l'ange arrête le geste d'Abraham prêt à immoler son fils, les mains liées devant un récipient où brûle de l'encens. Bien que standardisée, l'iconographie attribue ici une plus grande liberté aux gestes des personnages, lointainement dérivés de la gravure occidentale. Deux autres fragments conservés du musée Fringhian semblent provenir du même rouleau produit, pour les nécessités de l'imprimerie, en plusieurs morceaux jointifs. Le contenu et l'illustration des phylactères imprimés ne semblent guère varier de ceux des rouleaux manuscrits. Deux rouleaux conservés dans une collection privée à Nice atteignent 4m de long et ont été obtenus à partir des mêmes bois que celui du musée. Des colophons, dont l'un porte la date de 1709, situent leur production à Constantinople d'où provient sans doute ce fragment comme, d'ailleurs, vraisemblablement un grand nombre d'amulettes manuscrites.

Provenance : ancienne collection Nourhan Fringhian.
Bibliographie : catalogue du musée Fringhian, 1989.
Paris, Musée arménien de France, fondation Nourhan Fringhian.

Ioanna Rapti
cf Armenia Sacra, p. 32. Editions Somogy/Musée du Louvre 2007.